Menu

Bientôt la fin de la Corée du Nord ?

mai 5, 2017 - Culture, voyage
Bientôt la fin de la Corée du Nord ?

La Corée du Nord est une nation actuellement dirigée par Kim Jong-un, fils de l’emblématique Kim Jong-il. C’est une dictature qui fait régner la terreur sur son peuple et qui se montre comme une menace permanente pour le reste du monde avec notamment l’utilisation de l’arme nucléaire.

La Corée du Nord est une puissance nucléaire avérée

Car en effet, la Corée du Nord revendique le statut de puissance nucléaire. Elle affirme pour cela avoir fait d’importants progrès dans le développement d’une arme atomique embarquée dans un missile balistique intercontinentale. Le pays est soupçonné déjà de détenir suffisamment de matériaux fissiles pour la fabrication de plus d’une douzaine d’armes atomiques et depuis 2006 il a procédé à plusieurs essais d’armes nucléaires de plus en plus puissants. En septembre 2016, le gouvernement a affirmé avoir réussi à tester une tête nucléaire susceptible d’équiper un missile. Le régime communiste travaille d’ailleurs sur ces missiles depuis plus de trente ans. En 1984, Pyongyang teste une version d’un missile soviétique doté d’un rayon d’action de plus de trois cent kilomètres. Puis la Corée du Nord améliore la portée de ses missiles. Allant jusqu’à 1300 kilomètres pour le premier, et en 1998, un autre missile survole le Japon avant de s’abimer dans le Pacifique. Mais cet essai aurait pu avoir une fin dramatique en s’écrasant contre le Japon. Cela ravivant la crainte des pays du monde envers la Corée et la menace qu’elle constitue. Après un oratoire de plus de cinq ans sur les tirs de missiles de longue portée, le pays mène en 2006 une série d’essais mais qui seront tous ratés. D’autres échecs encore vont suivre jusqu’au succès en 2012 du tir d’une fusée d’une portée de six mille à neuf mille kilomètres et qui va réussir à placer un satellite en orbite. De plus, en janvier 2016 la Corée du Nord affirme avoir testé la bombe H, et un mois plus tard elle place en orbite un nouveau satellite grâce à un tir de fusée présenté comme un test de missile balistique déguisé.

coree-du-nord-fin

Bientôt la fin de la Corée du Nord ?

C’est donc dans ce conteste ultra tendu que les pays du monde traite avec cette dictature qui va à l’encontre des droits de l’homme. Il y a toujours eu des tensions entre les démocraties du monde entier et la Corée du Nord. Mais cette fois-ci, les États-Unis ont un nouveau président depuis quelques mois en la personne de Donald Trump. Et celui-ci semble n’avoir peur de rien ni de personne. Alors, est-il possible que celui-ci décide d’attaquer la Corée du Nord avant qu’elle ne devienne une puissance nucléaire trop importante ? Il est très difficile de répondre à cette question mais cela n’est pas impossible. L’arrivée de Donald Trump au pouvoir de la plus forte puissance mondiale signerai alors la fin de la Corée du Nord et de la dictature de Kim Jong-un. L’ordre mondial va se voir bousculer dans les années à venir en raison des conflits qui sommeillent actuellement.