Menu

Tout savoir sur le brexit

juillet 8, 2017 - Culture
Tout savoir sur le brexit

Le Brexit évoque la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. Cela fait suite au choix de 51,9% des Britanniques lors du referendum organisé le 23 juin 2016. Le Royaume-Uni et les 27 autres pays membres disposent deux ans pour la préparation de cette décision britannique à partir du 29 mars 2017. Cela fait suite à l’article 50 du traité de’UE. Le pays reste toujours membre avant cette date.

Pour choisir le Brexit ?

L’organisation d’un référendum sur le fait de rester ou non au sein de l’UE est promise par le Premier Ministre David Cameron. Il a tenu sa promesse et ledit referendum s’est déroulé le 23 juin 2016, après un Conseil Européen sur ce sujet. Ceux qui décident de quitter l’UE ont obtenu plus de la moitié de voix. Le taux des britanniques qui ont participé à cette élection s’élève à72%. Ce qui constitue un record. Après quelques jours du résultat du scrutin, David Cameron a déposé sa démission. L’ancienne ministre de l’intérieur Theresa May a pris alors sa place. Sa nomination était en juillet 2016. C’est elle qui doit négocier sur la sortie de son pays de l’UE. Après 2 ans de pourparlers difficiles, le Royaume-Uni ne sera plus alors membre de cette institution le mois de mars 2019.

Quels impacts pour la scène politique européenne ?

Les impacts sur la politique européenne ne sont pas faciles à deviner. Pour les uns, cette décision du Royaume-Uni est un mauvais augure. Le pays étant une des trois grandes puissances, ayant une place financière conséquente dans le monde. Il est aussi le premier partenaire des Américains. Sans oublier son entretien d’une importante armée comparée à d’autres pays européens. Pour les autres, cet arbitrage aide à la réunification de l’Union. Comme le Royaume-Uni était toujours un pays peu enclin à faire partie de l’Union, cette prise de position peut aussi inciter les autres à avancer.

Les négociations avec le Royaume-Uni concernent entre autres le versement d’une soixantaine de milliards d’euros qu’il aurait à payer au budget européen. Ce montant équivaut aux engagements de Londres jusqu’à l’échéance du cycle du budget en 2020. Les autres Etats membres négocient également sur la possibilité de circuler librement entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. Car ce dernier veut limiter l’immigration sur son pays. Le statut des Européens qui travaillent ou qui résident au Royaume-Uni et les Britanniques qui travaillent en Europe est ainsi une autre question à débattre. Concernant la possibilité de circuler librement, cette question concerne surtout l’Irlande, dont l’unique frontière terrestre est partagée avec l’Angleterre. Le devenir du territoire de Gibraltar qui appartient au Royaume-Uni mais disputé par l’Espagne est également une autre question.

Cependant, la plus grande partie des négociations doivent s’étendre sur les relations commerciales entre le Royaume-Uni et le continent Européen (les nouvelles procédures de douane, les règlements sur le plan environnemental, sécurité et santé). Or, la destination de la moitié des exportations du Royaume-Uni est pour l’Europe. Enfin, on enregistre une baisse du livre sterling les mois suivants cette sortie à l’Union européenne. Les conséquences économiques se feront réellement voir après la date effective de 2019.

tout-savoir-brexit