Menu

Portrait de Jean Alesi

octobre 9, 2017 - Culture
Portrait de Jean Alesi

Jean Alesi est un ancien pilote automobile. Il a notamment fait carrière dans la Formule 1 en étant l’un des meilleurs pilotes français de tous les temps. Aujourd’hui âgé de 53 ans, Jean Alesi s’est complétement retiré de derrière les volants. Il suit maintenant avec beaucoup d’attention la carrière de son fils Giuliano qui vient tout juste de signer sa première victoire dans le championnat de France de F4. Voici le portrait de ce célèbre pilote de formule 1 français.

Né pour être derrière un volant

C’est en 1964 dans le Vaucluse que Jean Alesi voit le jour. Très rapidement il est attiré par le sport automobile et ses débuts sont prometteurs. C’est pour le rallye qu’il se passionne tout d’abord mais il en vient à la monoplace grâce à une promotion en Renault 5. Il est champion de France de Formule 3 en 1987 et champion de France de Formule 3000 deux années plus tard en 1989. C’est aussi lors de cette année qu’il fait ses grands débuts en Formule 1 en remplacement. Et sa première apparition sur les circuits est pour le moins tonitruante. Il se fait remarquer en signant une incroyable quatrième place. C’est lors de la saison suivante qu’il devient pilote numéro un chez Tyrrell Racing. Très vite, il se positionne comme un grand espoir de la discipline en imposant notamment une lutte à Ayrton Senna. Courtisé, le jeune espoir rejoint la Scuderia Ferrari en 1991. Mais l’écurie va connaître une période de crise qui ne va pas aider Jean Alesi à briller sur les circuits. C’est donc véritablement dommage pour le pilote qui aurait pu viser les plus hautes places dans une écurie qui lui aurait donné les moyens. La crise perdure une année supplémentaire chez la marque italienne. Le pilote français reste pourtant fidèle et il a eu raison car un renouvellement s’effectue dès l’année suivante. Jean Alesi finira deux fois consécutivement cinquième au classement général lors des saisons 1994 et 1995. Des belles performances mais néanmoins loin des sommets dont il avait le potentiel.

12 ans de carrière au plus haut niveau en Formule 1

Il quitte Ferrari pour rejoindre Mild Seven Benetton Renault en 1996. C’est dans cette écurie qu’il réalisera ses meilleures performances avec deux 4ème place consécutives. C’est aussi la fin de la grande époque pour Jean Alesi qui fera ensuite quatre saisons loin des podiums. En 1998, il va chez Red Bull Sauber Petronas mais ne parviendra plus à tourner en tête. Deux ans passés dans l’écurie avant de rejoindre Gauloises Prost Peugeot où il finira à une piteuse 22ème place, son pire classement dans sa carrière. La dernière saison de sa longue carrière, il la dispute chez Prost Acer & Jordan mais il partira sans gloire avec une 15ème place. Cela signe donc la fin de son aventure en Formule 1. Il participera ensuite aux 24 Heures du Mans et courra aussi en DTM. Aujourd’hui ce qui lui importe réellement est la carrière de son fils qu’il suit attentivement.

alesi-jean